Retour à la page d'accueil
Canadian Sheep Federation
ACCUEILÀ PROPOS
DE NOUS
SANTÉ
ANIMALE
COMMERCEQUESTIONSINFORMATION ET
RESSOURCES
QUOI DE
NEUF ?
LIENS

COMMERCE   ››  L'identification des moutons au Canada   ››  PCIM
Programme canadien d'identification des moutons (PCIM)

 

À propos du PCIM

Le Programme canadien d'identification des moutons (PCIM) est une initiative obligatoire lancée par l'industrie pour élaborer un processus de retraçage à la source qui permettra d'effectuer la traçabilité à grande échelle et de donner suite aux préoccupations des producteurs concernant la santé des moutons. Ce programme fournira aussi aux producteurs de l'information sur leur troupeau, et répondra aux attentes des consommateurs en matière d'assurance de la qualité et de salubrité des aliments.

En juin 2010, la Fédération canadienne du mouton a approuvé une motion visant à faire passer l'industrie ovine à l'identification obligatoire des animaux par radiofréquence (RFID). En plus de sous-tendre le programme national d'identification, la technologie RFID offre de nouveaux outils de régie du troupeau qui comportent de nombreux avantages pour les éleveurs ovins.

La FCM, en collaboration avec l'industrie, continue de travailler pour s'assurer que les systèmes et les outils de travail utilisant la technologie RFID bénéficient à l'ensemble de l'industrie. Il s'agit par exemple d'outils et de procédés pratiques, faciles à utiliser et qui garantissent que les exigences de traçabilité soient respectées à la ferme et en aval.

Historique du PCIM

Le PCIM est devenu obligatoire le 1er janvier 2004. Cliquez ici pour télécharger l'historique du PCIM, qui décrit comment le programme a évolué.

Le PCIM va de l'avant

La Fédération canadienne du mouton tient à s'assurer que le PCIM évolue au rythme des besoins des producteurs et de l'industrie ainsi que des attentes du marché mondial. Cliquez ici pour télécharger de l'information sur la façon dont le PCIM va de l'avant et sur les moyens pris pour qu'il reste « abordable, souple et efficace ».


Conditions du programme

Dans le cadre du présent PCIM, les producteurs et les intervenants ont les responsabilités suivantes :

  • Tous les moutons et les agneaux doivent porter une étiquette d'oreille approuvée aux fins du PCIM  avant d'être expédiés de leur ferme d'origine. Cela inclut les animaux quittant la ferme temporairement (p. ex. expositions, cliniques vétérinaires, pâturages communautaires). Il est illégal de transporter des animaux non munis d'une étiquette approuvée. 

  • Les étiquettes PCIM doivent être achetées auprès d'un distributeur agréé. 

  • Les producteurs de moutons et les exploitants de parcs d'engraissement doivent tenir un registre contenant les renseignements suivants : 
    • L'identification de tous les moutons et agneaux admis dans le troupeau pour la reproduction 
    • Tous les moutons âgés de 18 mois et plus qui quittent votre ferme, à part ceux vendus directement à un abattoir de compétence fédérale ou provinciale 

  • Les moutons importés doivent recevoir une étiquette approuvée par le PCIM, avant l'importation ou dans les 7 jours suivant l'arrivée à leur première destination au pays. 

  • Tous les moutons achetés doivent porter une étiquette d'oreille approuvée aux fins du PCIM. En cas de perte de l'étiquette, vous devez immédiatement en appliquer une nouvelle également approuvée, puis déclarer le nouveau numéro d'identification et l'ancien numéro d'identification, si vous le connaissez, et enregistrer l'information connue au sujet de l'origine de l'animal. 

  • Les étiquettes d'oreille approuvées aux fins du PCIM doivent rester attachées aux moutons et ne doivent être modifiées pour aucune raison ni être réutilisées sur d'autres animaux. Si un mouton meurt sur votre propriété, pour pouvez détacher son étiquette. Les numéros d'identification d'étiquettes approuvées retirées des carcasses de moutons abattus par le producteur doivent être déclarés dans les 30 jours suivant l'élimination de la carcasse. Il n'existe pas de règle de tenue de dossiers ni d'exigence de déclaration en cas d'élimination à la ferme de carcasses d'animaux ne portant pas d'étiquette approuvée. 

  • Les marchés aux enchères, les marchands de bétail et les usines de transformation peuvent uniquement accepter des moutons et des agneaux portant une étiquette d'oreille approuvée aux fins du PCIM.

Pour obtenir une information complète sur les règles à suivre, veuillez vous reporter à la partie XV (Identification des animaux) du Règlement sur la santé des animaux.


Groupe de travail du PCIM

Le Groupe de travail du PCIM fournit des avis au conseil d'administration du CSF sur l'élaboration et la mise en œuvre du Programme, sur la technologie RFID et sur la traçabilité dans le secteur ovin. Ses activités comprennent l'évaluation, la mise à l'essai et l'approbation des étiquettes d'oreille, des pinces, des logiciels et de tout autre équipement requis pour l'application de la technologie RFID par les producteurs, ainsi que tous les autres éléments entourant le PCIM. Les membres de ce groupe de travail sont : 

  • Eric Aubin, Agence canadienne d'inspection des aliments 
  • Fred Baker, éleveur d'ovins 
  • Margaret Cook, Alberta Lamb Producers 
  • John Cuthbert, Canadian Cooperative Wool Growers 
  • Dennis Fischer, Ontario Sheep Marketing Agency 
  • Susan Hosford, gouvernement de l'Alberta 
  • Jennifer MacTavish, Fédération canadienne du mouton 
  • Jamie Miller, Agriculture et Agroalimentaire Canada 
  • Gord Schroeder, Saskatchewan Sheep Development Board
  • Stacey White, Association canadienne des éleveurs de moutons

RECHERCHE: